28…12 Juillet….1952

3 septembre 2010

Finalement  ce jour tant attendu arriva!….après bien des parlementations….et différentes mises au point….Nous avions deux familles totalement opposées sur le chapitre de l’heure….les beaux parenrts toujours pressés et en avance….les miens jamais pressés toujours en retard!….et moi devant faire le tampon entre les deux!….(c’est de cette façon que je reçu une gifle de mon père la veille de nos noces….ayant osé demander si les menus seraient finis pour le lendemain!….) François et sa famille vinrent donc nous chercher au domicile de mes parents,comme il en était de mise a l’époque,accompagnés d’une petite bruine passagère….C’est sous un beau soleil que se forma le cortége qui emprunta la rue principale de St Jean ….mariage a la mairie….puis a l’église….suite a celui-ci le curé déclara qu’il avait aujourd’hui procédé  à une union au lieu de faire un attelage!…. avec quelle fierté je donnais le bras a mon mari….et combien celà peut parâitre désuet aujourd’hui…..et je me souvient   de ce moment ou nous nous retrouvâmes seuls dans la voiturequi nous conduisait au repas….de ce mot murmuré par mon époux tout frais…. »ma femme »….. Puis il y eut deux repas  et le bal qui cloturai notre fête….et qui a l’époque étaient fort prisés….vu qu’ils faisaient partie des rares distractions de l’époque….et ou l’on invitait  largement les parents et amis   rendant ainsi la politesse a ceux qui nous avaient invité…..Puis a un moment avancé  de la nuit il y avait « le grand galop »mené par une personne compétente….et au cours duquel les mariés s’éclipsaient…..le reste de la noce continuant la fête

25 Le bac…..

3 septembre 2010

Ce bac quel cauchemard!…..comme je l’ai déjà mentionné  il fallait absolument traverser la Loire…..il y avait donc le bac pour les passagers et la charière pour les vehicules motorisés….par gros temps ou période de gel (en effet a cette période il était fréquent que la Loire soit « prise »par des glaçons qui entravaient sérieusement la circulation)ce qui rendaient les manoeuvres d’accostage peu aisées….etnos conducteurs pas toujours en mesure de faire face a celles-ci….ceci pour des raisons plus ou moins obscures!…..la traversée nécessitait le pointage de tikets….et les préposés a ce poste étaient souvent très jeunes…et en grandes « biques que nous étions ils étaient souvent victimes de nos fatécies…..c’est comme celà,qu’un jour nous nous retouvâmes bouclées dans la cabine et condamnées a subir plusieurs passages consécutifs avant dêtre libérées….ce qui calma momentanément nos ardeurs moqueuses

Le temps de l’attente…..(23)

1 août 2010

Que dire de ce temps d’attente  du service militaire qui devait durer un an et demi……sinon que nous fûmes épouvantés  par ce long chemin a parcourir avant de pouvoir,enfin,ne plus être séparés…..et ils eurent le toupet de l’envoyer a hyères prés de Toulon….nous avons su de suite qu’il ne serait pas question de se retrouver tous les mois!!!!Il faudra donc subir….ou s’occuper….pour François ce fût réalisé….en ce qui me concernat ce fût des jours mornes et ternes….

N’ayant pas vraiement brillé dans mes études et vu que ma familles’en désinterraissait royalement….donc pas de contraintes….je n’ai jamais été pénalisé pour un mauvais résultat…et peu félicité les rares fois ou celà se produisit…ils décidèrent,vu mon incapacité a me placer en école ménagère….celle-ci située a Couéron au coeur de la cité du  Bossis et composée de bâtiments en préfabriqués fonctionnant avec des moyens de fortune….

Notre enseignement nous fût dispensé par des maîtres qui trouvèrent là un endroit ou les « caser »  mis a part un ou deux…..bien entendu il ni avait que des filles a « caser « aussi!!!!et je me retrouvais en compagnie de mes deux cousines et de la grande F….Je me souviens avec peu de gloire combien notre prof de français a souffert d’enseigner a des ados qui n’écoutaient pas la moitié de ce qu’elle racontait….incapable qu’elle était d’obtenir du silence….nos bavardages a répetitions nous valûrent des punitions….qui fûrent bien vite excécutées….en effet ils s’agissait de faire un certain nombre de boutonnières…..nous découpions celles-ci sur de vieilles blouses…et lorsque nous lui remettions elle les jetaient dans la poubelle….ou nous nous empressions derrière son dos de les récupérer!!!Pauvre fille qui pleurait ostensiblement devant nous mais incapable d’afficher la moindre autorité….Il n »en était pas de même pour Mme  H……avec elle pas question de parler ou de tricher la classe entière la respectait et je me souviens d’elle avec beaucoup d’émotion….

un petit mot sur la cantine ou des repas …si on pouvait leur donner ce nom….nous étaient servis….nous ne mangions bien que le jour ou un groupe était de cuisine….que dire de la blanquette….dans nos assiettes quelques morçeaux de viande blanche…entouré de gras….de pommes de terre….et de 5 ou 6 feuilles de laurier par assiettes!!!et je n’exagère pas….le tout baignant dans un bouillon clairet…..pour certaines impossible a avaler et qui venaient remplir mon écuelle ….

Une visite intéressée et intéressante….

23 février 2010

Devant songer a mes vieux joursje suis allée  a la recontre ,accompagnée de ma fille Jocelyne,de la maison de retraite de St Jean….en attendant l’heure  de notre entrevue nous avons eu une première prise de contact avec les résidents….qui ma foi ne semblaient pas se plaindre de leur sort….

Une fois  introduites dans le bureau du directeur actuel,nous avons pu constater que c’est un homme de dialogue….désireuxde donner une bonne impression auprès de sa future clientèle….

Ce qui m’importait tout d’abord de connaître c’était les modalités d’inscriptions à savoir si on pouvais s’inscrire  et remettre en compte celle-ci au cas ou je ne me trouve pas prête a rentrer ……et si j’avais la possibilité de reculer plusieurs fois l’échéance…. la réponse fût claire et satisfaisante….pas de problème…si  a intervalles réguliers je me manifeste…..j’ai aussi bien  entendu qu’il faut que je sois en mesure de trouver le bon moment pour y rentrer….ni trop tôt….ni trop tard….

En ce qui concerne le futur bâtiment en cours de constuction nous avons été ravies d’apprendre qu’il serait doté d’un patio….et également d’un parcours de santé conduisant jusqu’a une rotonde….

Ce qui attire c’est la proximité du bourg de St Jean…ainsi que le parc qui jouxte celle-ci…diverse animations y sont proposées tel l’atelier de memoire….revue de presse….chorale…..gymn…….messe….

Les prix affichés semblent honnêtes…et pour le moment on peut bénéficier des A P L…ce qui n’est pas négligeable….de plus la restauration est assurée sur place….on n’y mange donc bien!….

je suis contente de cette première prise de contact….maintenant reste a définir le moment propice pour y rentrer….

21 suite du bord de mer

11 janvier 2010

Et là le mois était rythmé par des cérémoniaux préparés d’avance…..mon père aimait traîner en fin de matinée pour retrouver les copains devant l’apéro…..pendant que nous ,nous attendions à la maison …..pour déjeuner et partir  à la plage…..ce qui faisait que nous n’y arrivions rarement avnt 4 heures de l’après midi!!!!non sans avoir auparavent préparé le goûterla boisson  ….les maillots de bain….les serviettes….les  raquettes….le ballon….nous nous trouvions un kiolomètre de la plage  et affublés de tout ce bazard.!!!!!

Mais une fois arrivé quel plaisir de courir dans l’eau ….de s’y baigner….je me souviens mes fréres avaient des maillots de bain tricotés en laine….lorsqu’ils étaient mouillés il pendaient lamentablement…heureusement il y avait les rechanges!!!puis on goûtait….il n’était pas rare qu’une tartine tombe dans le sable….ça croquait sous les dents…..je me suis promis qu’une fois marié il n’y aurai jamais de 4 heures sur la plage!!!!!mon père sportif en chambre adorait  se livrer a des exbitions  ….il faisait le pied de chêne et autres acrobaties….sous nos yeux admiratifs…..sachant qu’ensuite il allait se plaindre toute la soirée d’avoir mal ici et là…ce qui ne l’empêchait pas de recommencer le lendemain!!!!

ils leur passait par  la tête des idées bizares…..telles qu’acheter les sardines pour le repas du souir en se rendant a la plage….étant donné la chaleur ambiante il fallait les mettre au frais!….et nous voilà enterrant ces pauvres bêtes …..le soir venu comment retrouver  l’endroit de l’enfouissement….et nous voilà a  4 pattes a fouiller le sable…..il nous a été impossible d’en retrouver la totalité…..et il y en avaient pas mal d »amputés…..et cela donna lieu a une bonne crise de rires….l’expérience ne se renouvela pas!!!!

 

20 la mer

11 janvier 2010

Tout de même il y avait les sorties au bord  de mer…..certains dimanches….et pour le mois de vacances……Je vais m’attarder sur ces dernières,car a l’époque,peu de familles autour de nous se permettaient un tel luxe!!….Il y avait peu d’automobiles….Pour se déplacer il y avait bien sur la bicyclette…et  presque tous en avaient…..on pouvait rencontrer un tamdem qui fit fureur  un moment….(nous y avons goûté gd père et moi….quelle griserie!!!et quelle accordance afin de pédaler de concert!!!Les plus fortunés possédaient une moto….Manu en a eu une longtemps!….Mon oncle Gustin avait acquis  un triporteur dans lequel il enmenait sa belle a une petite maison qu’il rénovait au bord de mer….mes parents s’en moquaient un peu….mais eux en attendant en profitais!!!

Pour bénéficier de ses bains de mer tant convoités il y avait les autobus(tel les cars Citron…..)qui nous convoyaient jusqu’à celle-ci….a la même époque chez la famille Jahan  ils s’y rendaient en vélo et après avoir participé aux vespres,ce qui les faisaient partir au milieu de l’après midi et ils ne rzevenaient qu’avec leur sacs de pêche rempli!!!!

très vite mes parents décidèrent de louer une maison a Pornichet….C’était une véritable expédition car nous partions par le train (gare de Nantes)avec armes et bagages!!!j’entends par là les valises ….les épuisettes….les chaises….et Cie….

de ce train qui nous conduisait vers l’évasion je garde en mes narines l’odeur du charbon que crachottait la loco….le sifflet du chef de gare a tous les arrêts…..le bronzage du conducteur  ainsi que les escarbilles qui nous piquaient les yeux par moments….et puis et surtout l’arrivée sur le quai de Pornichet ou nous n’avions qu’a traverser celui-ci pour rentrer a la maison   et tout le mois nous profitions des allées et venues des arrivées et des départs…..mais également des nuisances inérantes au charbon de bois….notre linge avait une blancheur douteuse!!

 

 

 

 

 

19…La famille de François

10 janvier 2010

François était donc le numéro 3 de la belle famille….L’ainée etait Marie Jo….la grande soeur  qui avec Milo avaient déja trois petits….et Manu le frère qui fréquentait une certaine Madeleine….avec qui il allait bientôt se mettre en ménage….Tout de suite j’ai sympatisé avec sa soeur qui me parût trés gentille….A l’époque je l’ai déja mentionné j’étais très nunuche!…et le peu d’intéret que l’on m’accordait me comblait de bonheur….Le frère de Françoisétait très différent de lui et a cette époque il contestait tout!!!ce qui m’a vallu ,par la suite,de belles joutes oratoires….François ne discutait jamais avec lui….mis a part deux ou trois fois ou il est arrivé a le faire sortir de ses gonds….(ce qui lui a vallu une fois de recevoir un pot d’eau par la figure!!!)Par contre c’était et ça reste nu bon bricoleur….avec moults inventions….qui se finissaient toujours sur les chapeau de roues….a la dernière minute!…..tel la mise en place du lustre de la salle a manger inauguré pour leur fiançailles!….celles-ci ont marqué mon entrée officielle dans la familleet nous étions françois et moi très envieux d’eux…..sachant qu’il nous faudrait encore attendre un certain nombre d’années pour que ce soit a notre tour!!!

18…….La maison Buaud

Je suis native de la Montagne…..J’ai passé  une partie de mon enfance a St jean jusqu’a la fin de la guerre ou nous sommes venus en location a Boiseau.La maison jouxtait la boulangerie et se situait sur un terrain très pentu…ce qui fesait que lors des orages (nombreux a l’entour du 14 Juillet!) celàdonnait lieu a des inondations,les pièces a vivre se trouvant  en enfilade…..ce qui nous a vallu un certain 14 juillet de nous trouver les pieds dans l’eau en  nous levant…..avec les coffres a jouets qui baignaient joyeusement!!!!!

A l’époque j’allais a l’école a Basse Indre et j’y était demi pensionnaire…..de ce temps passé là je me rappelle la corse aux escargots….jeu favori de Bernard qui m’émerveillait devant la patience qu’il déployait…..

Les hivers étaient rudes et la neige souvent présente….je me souviens avoir monté le « raidillon »de la Montagne a quatre pattes!!!Les étés étaient très chauds ce qui explique les « feux d’artifice naturels »du 14 Juillet.Le dimanche nous ramenait vers St Jean ou nous retrouvions gd mère et son commerce

19….Puis un jour j’entendis parler du projet d’acheter une maison au Panama….ou nous pourrions nous retrouver tous y compris gd mère A…..Cette maison était a étage et comportait deux escaliers un intérieur et un extérieur…..assez grande cependantpour y loger deux ménages…..ma gd mère y avait donc ses appartements (deux pièces)qu’elle utilisat fort peu s’étant tout de suite introduite dans notre vie quotidienne…situation familiale qui nous amena par la suite quelques désagréments….

Ma gd mère possédait un caractère bien « trempé »et sous le prétexte de soulager sa fille avait une certaine tendance a commander celle-ci qui bien sur se laissait faire!!

Mon pére du fait de son travail….et de d’autres obligations qu’il ne seraient pas bienséant de rapporter ici…..avait de fréquentes absences….qui  lui permettaient d’échapper a leuir « petites querelles!…

de temps a autre suite a certaines joutes oratoires un peu plus corsées ma gd mère « disparaissait » et remontait dans ses quartiers nous permettant de souffler pendant quelques jours puis ma mère s’inquiétait  lorsque la situation se prolongeait….etbrusquement sans explication elle se trouvait de nouveau parmi nous….. D’Elle je garde le souvenir des gâteaux de savoie qu’elle cuisinait avec toute sa fougue…..son habileté a modifiers de vieux habits pour en faire des neufs….du chaperonnage qu’elle a exercé avec brio lors de nos premières sorties….

 

Ce soir c’est Noël……..

24 décembre 2009

Encore une fois nous voilà rendus a Noël…..Petit Noël avec mystère ce soir des cieux descend pour nous ……chantions nous il y a un certain nombres d’années….bien des choses ont changées depuis…..la messe de minuit  n’est plus a minuit!….et puis la fréquentation de nos églises a bien diminué…..croire a ce petit Jésus dont nous célébrons l’anniversaire de sa naissance ne va plus de soi….celà relève d’un acte de foi….auquel on adhère ou pas…..et qui pose un certain nombre d’exigences…..car même la foi n’est pas aquise une fois pour toutes…..elle se cultive et s’entretien cvomme une belle plante…..et nous mets en relation avec ce Jésus qui est venu sur terre partager notre condition humaine…..C’est pourquoi j’adhère a cette foi….a laquelle je garde la plus grande fidélité…..non sans me poser de questions d’avoir des moments de désert…..mais la joie de Noël envahie tous les coeurs…..et avec la même confiance ce soir je chanterai avec tous les hommes de bonne volonté « Il est né le divin enfant…. »

REctificatif

9 décembre 2009

Pardonnez-moi mon état d’esprit d’hier soir…..je sais très bien que je ne suis pas seule et que plein d’amour et de forces me soutiennent…..mais sur le molment ça fait vraiement mal…..il faut une nuit de sommeil pour y voir plus clair!!!!!et continuer la route…..avec des forces renouvelées……de nouveau se dire que demain sera peut-être différent…..qu’il reste encore une lueur d’espoir dans cette foutue vie…..comme le soleil vient après la pluie…..et éclaire ce qui était noir!!!!Merci mes chéris pour tout l’amour dont vous m’entourez….. 

Je suis seule et je suis con

8 décembre 2009

Pardonnez-moi ce gros  mot qui n’est pas dans mes habitudes       mais me voilà toute désemparée      et je ne sais plus a quel saint me vouer ,    j’ai fait confiance a Daniel et encore u_ne fois tout est par terre  je me retrouve seule avec  mon problème;;;;;;;;que vais je devenir ce soir je suis complètement dégouté;;;;j’en ai mare quoi faire…….dites le moi!!!!!

 

12345...8