Archive de la catégorie ‘Non classé’

Le prénom

Mardi 22 mai 2012

Je me suis régalée a la projection de ce film…les acteurs sont superbes!….Patrick Bruel est super et mène divinement le jeu….auxquels répondent avec autant de bonheur ses acolytes…et dans un suspens….qui tient le spectateur en haleine jusqu’àux derniers instants du film….a voir et revoir sans modération….

précision sur l’article précédent

Dimanche 20 mai 2012

Lorsque je dis habiter la rue Curie….ce n’est pas moi qui suis chercheur….ni étrangère….en commun avec Marie Curie je ne possède que le sexe féminin!!!

François….président

Dimanche 20 mai 2012

Voilà maintenant une semaine que nous avons eu la joie d’élire un nouveau président….nous attendions ce moment avec impatience tout en redoutant une possible défaite!!!!ce fût juste …..la marge de manoeuvre reste suffisante jusqu’aux élections législatives……la journée d’investiture nous fit chaud au coeur….honoré Jules Ferry……créateur de l’école obligatoire…..et Marie Curie … pour moi qui suis femme….en tant que femme….étrangère ….chercheur infatigable…..et habitante de la rue Curie depuis bientôtune quarantaine d’années….ce  furent de merveilleux symboles….et cerise sur le gâteau….nommer un premier ministre Nantais…..que nous apprécions pour ses oeuvres au sein de notre cité….quel beau moment de notre histoire socialiste……maintenant a eux de travailler pour mériter la confiance qui leur a été faite …..

dimanche

Dimanche 20 mai 2012

C’est un fameux dimanche plein de pluie…..mais ensolleillé par la visite des enfants……bonne semaine en perspective…..gd mozer

coucou

Dimanche 20 mai 2012

bonjour

….écrire sur son blog pour les nuls….

Jeudi 9 février 2012

ça marche  ! je te dis ça demain, marie est venue à mon secours.  bisous

Au revoir, tante Fifine

Samedi 4 février 2012

Ce  n’est qu’un au revoir petite tante…nous nos reverrons…..

J’aimerais en quelques lignes retracer ce qu’elle fût pour moi…

Chère petite tante ce n’est qu’un au revoir….nous nous reverrons…..dans mes souvenirs ce qui prime d’abord ce f^t le temps de la guerre a la quelle tu participas activement…..tu travaillais a l’hôtel de « Lion d’or »a cette époque…..et tu est donc entrée en résistance contre l’occupant tout naturellement…..sans faire de bruit…..mais des collabos te guettaient et se chargérent de te dénoncer….tu fus donc arrêtée et emmenée pour la déportation…..ou tu faillis bien finir  au four crématoire…..mais tu nous revins vivante…..un vrai squelette….tu pesai 30 kilos…..
Et te voilà donc repartie dans la vie  tes premiers pas te menèrent vers Paimboeuf ou  tu rencontras ton mari André et ce fût un nouveau départ…aprés quelques années  vous revintes au Pellerin ou tu t’investie dans la restauration….prés des bacs de Loire… que de souvenirs nous y avons laissé…..nous y avons fait un certains nombre de repas…..tu étais pour ce faire secondée par ta petite maman  grand mère Plantive……qui fesait a vos parents de petites »goulites »……et aussi par Marthe….fidéle employée qui t’a toujours suivie depuis ce temps là……lors du départ de gd mère ce sera ta fille France qui prendra le relais….tu nous recevais avec ton joli sourire ta bonne humeur …..et tes histoires croustillantes….
Parellement vous aviez acquis une maison a la Martinière ou nous allions tous les ans vous souhaiter la bonne année….en  t’écoutant raconter tes histoires de jeunesse…..tu nous parlais de ma mère et nous racontais votre passé  tout en dégustant un petit verre de rosé…..des chocolats…..des petits gâteaux…..
Losque l’âge venant tu n’as pas pu rester chez toi …..ta fille France t’a accueillie  chez elle……vous avez continuées de nous accueillir pour la bonne année…..Jocelyne qui m’accompagnait a pu découvrir le personnage intéressant que tu étais….et apprécié la manière bien a toi de raconter des histoires…..
Et cette semaine pour toi la vie s’est arrêtée…..tu  me laisse un peu triste…..mais tu saura bien les faire rire là ou tu te trouve maintenant…..je t »aime ma petite tante…..et je ne t’oublierais pas…..jeannine

Ces amours là……

Lundi 11 octobre 2010

Claude Lelouch vient de sortir son dernier film et pour moi c’est  un chef d’oeuvre…..un monument…..En nous faisant revivre nos jeunes années….a travers le spectre de la guerre….et le courage des résistants….la déportation….les juifs….les allemands….les amours….le tout interprété par de merveilleux acteurs…..sur fond de piano   de saxo….de jazz…..celà me laisse a penser que c’est  son testament qu’il tenait a nous transmettre…..avant le générique de fin il fait un vibrant hommage a certains monstres sacrés qui ont marqués l’histoire du cinéma…..merci a lui de nous laisser ce film qui ne peut laisser indifférent les gens de ma génération.

« La bicyclette (24)

Vendredi 3 septembre 2010

POur se rendre a Couéron il fallait traverser la Loire….ce qui supposait des horaires a respecter pour effectuer le passage….et un vélo en état de marche….pour ce qui était du domaine des horaires a moi de me débrouiller….il y avait des jours avec et des jours sans….en ce qui concerne ces derniers…soit je voyais son derrière….soit il était carrément en face et la joyeuse troupe rendu sur l’autre rive …ou elles avaient la consigne de m’attendre lorsque le retardne s »avérait pas trop important…sinon j’étais condamné a faire la route en solitaire!!!!c’est de cette manière qu’un jour je me suis retrouvé avec mon vélo un pied et une roue sur le ponton….et l »atre pied et l’autre roue sur le bac qui démarrait….j’ai fait le grand écart ce jour-là….et le conducteur a rétabli la situation au grand soulagement de mes cousines  qui  éprouvèrent une seconde d’intense frayeur!!!me voyant déjà dans le bain!!!mais ce jour là il ne parti pas sans moi!!!!

Quand au vélo qui bien sur n’était pas neuf….il lui manquait souvent un attribut….c’était le garde boue ou se trouvait le catadiope ou les freins parfois casiment inexistants….pour la lumiérec’était un vrai miracle lorsqu’elle éclairait normalement!!!et puis pêndant tout ce chemin il fallait bien amuser la galerie….conduire d’une main en mangeant son quignon de pain de l’autre!…Ce fût de cette manière qu’uè_n jour je me retrouvais asisse par terre….mon vélo entre mes jambes…prise d’une crise de fou rire….avec le car qui s’arreta juste a temps ….a la grande peur de mes cousines!…le chauffeur fût très patient et attendit patiemment la fin de ma crise de fou rire afin de pouvoir reprendre sa route!

26 Attente…

Vendredi 3 septembre 2010

Pendant ce temps l’eau coulait sous les ponts ….ponctué par notre correspondance et les trop rares permissions possibles!….Ah!quelle fête ,pour nous lorsque je l’attendait mon beau marin….et combien j’étais fière de lui donner le bras….mais il fallait que ce fût fref,caril ne portait l’uniformeque pour les arrivées et les départs….Mais que ces moments fûrent doux à nos coeurs et combien nos regards qui se perdaient l’un dans l’autre….en disaient long sur l’attente de ce jour ou enfin nouys pourrions être seuls au monde…et vivre cette joie incommensurable d’être enfin l’un a l’autre pour toujours….non pas enchainés….mais fondu l’un dans l’autre et  bâtir ce foyer tant espéré Après un an et demi d’attente il est arrivé ce moment  tant attendu…et avec quelle hâtenous avons tout mis en oeuvre pour que soit fixée la date de notre mariage…..cela fût facilité par le déménagement de Manu et de Madeleine qui rejoignaient leur maison neuve construite rue de la Paixprès de chez les beaux parents(bien sur ils auraient préféré le terrain situé rue Curie mais celui-ci ne se trouvait pas en terrain constructible )donc,nous ,bénéfiçiames de leur petit nid situé au bord du bois….qui se composait d’une seule  et unique pièce séparée en deux par une cloison….dans la chambre entièrement neuve et offerte par nos parents une petite table pour y mettre une cuvette et un broc….dans la cuisine….table chaises….une armoire blanche pour la vaiselle et les ingrédients nécessaires …..et pour tout chauffage une petite « Gaudin »en fonte qui chauffait bien moyennantun approvisionnement régulier de charbon

12345...8