Au revoir, tante Fifine

Ce  n’est qu’un au revoir petite tante…nous nos reverrons…..

J’aimerais en quelques lignes retracer ce qu’elle fût pour moi…

Chère petite tante ce n’est qu’un au revoir….nous nous reverrons…..dans mes souvenirs ce qui prime d’abord ce f^t le temps de la guerre a la quelle tu participas activement…..tu travaillais a l’hôtel de « Lion d’or »a cette époque…..et tu est donc entrée en résistance contre l’occupant tout naturellement…..sans faire de bruit…..mais des collabos te guettaient et se chargérent de te dénoncer….tu fus donc arrêtée et emmenée pour la déportation…..ou tu faillis bien finir  au four crématoire…..mais tu nous revins vivante…..un vrai squelette….tu pesai 30 kilos…..
Et te voilà donc repartie dans la vie  tes premiers pas te menèrent vers Paimboeuf ou  tu rencontras ton mari André et ce fût un nouveau départ…aprés quelques années  vous revintes au Pellerin ou tu t’investie dans la restauration….prés des bacs de Loire… que de souvenirs nous y avons laissé…..nous y avons fait un certains nombre de repas…..tu étais pour ce faire secondée par ta petite maman  grand mère Plantive……qui fesait a vos parents de petites »goulites »……et aussi par Marthe….fidéle employée qui t’a toujours suivie depuis ce temps là……lors du départ de gd mère ce sera ta fille France qui prendra le relais….tu nous recevais avec ton joli sourire ta bonne humeur …..et tes histoires croustillantes….
Parellement vous aviez acquis une maison a la Martinière ou nous allions tous les ans vous souhaiter la bonne année….en  t’écoutant raconter tes histoires de jeunesse…..tu nous parlais de ma mère et nous racontais votre passé  tout en dégustant un petit verre de rosé…..des chocolats…..des petits gâteaux…..
Losque l’âge venant tu n’as pas pu rester chez toi …..ta fille France t’a accueillie  chez elle……vous avez continuées de nous accueillir pour la bonne année…..Jocelyne qui m’accompagnait a pu découvrir le personnage intéressant que tu étais….et apprécié la manière bien a toi de raconter des histoires…..
Et cette semaine pour toi la vie s’est arrêtée…..tu  me laisse un peu triste…..mais tu saura bien les faire rire là ou tu te trouve maintenant…..je t »aime ma petite tante…..et je ne t’oublierais pas…..jeannine

Laisser un commentaire