16 La belle famille

Avec quelle émotion j’ai fait mon entrée  chez les parents de François…..Ceux qui gardent un souvenir de la maison savent que ceux ci possédaient une belle maison en pierre de taille    mais leur lieu de vie se trouvait au sous sol ou situait la cuisine…..qui occupait une bonne partie de celui-ci….et s’ouvrant sur la cave qui lui était attenante…..De la cuisineune petite fenêtre permettait de « yeuter »ce qui se passait dans la rue et ceci en toute tranquilité!!!! donc de cette fenêtre au 3/4 dissimulée de l’extérieur on avait vu sur le chemin d’en face et mes beaux parents ont pu ainsi être les témoins privilégiés de bien des scènes cocasses ou tendres…et suivre certains émois amoureux….C’est de cette façon qu’elle a pu tout d »abord savoir de qui leur garçon était devenu amoureux……je suis « débarquée »chez eux sur la pointe des pieds…..mais j’ai vite compris que je trouverai parmi eux beaucoup de chalezur humaine….Mon beau pére était un bel homme ….il avait une petite moustache discrète….et aimait « chiquer »…..il le faisait tout aussi discrètement…..c’était la pâte des hommes…..prêt a proposer ses services aussi bien a la maison que dans le jardin….il avait de nombreux copains qu’il appelaient en tapant sur sa pelle a l’heure de la pose jardin….il a été la pour nous aider dans nos constructions de maisons….il a pris sa retraite un an avant notre mariage pendant le service militaire de François….je l’ai toujours connu très actif cultivant ses vignes ou dans le verger qui présentait plusieurs variétés de pommîers (il fabriquait un excellent cidre doux…) de cerisiers de guignes…..

Laisser un commentaire