7 La guerre

Ce fùt aussi le bombardement de N…..a vol d’oiseau notre commune n’en était pas loin et nous avons pu admirer le triste spectacle!…..un beau feu d’artifice ….ça éclairait de partout….et je me souviens des morceaux de tissu brùlé qui arrivaient jusqu’à nous!…..nous clouant au sol en nous laissant pétrifiés d’angoisse et de peur…..

C’est ensuite que les Allemands qu’on appelaitles « frigolens »ou « verts de gris » ou les « doriphors »débarquèrent chez nous….et plus particulièrement chez l’habitant que je réalisait vraiement qu’ils étaient là!…..et les volà requisitionnant des chambres…..bien surchez nous ils »choissisent » la plus grande!…..il a fallu tout chamboulervu qu’on devait passer par celle-ci pour regagner la notre…..il n’existait  pas de cabinets de toilettepour la remplacer posée sur une table une grande cuvette en émail et un broc pour contenir l’eau(on en trouve des spécimens dans les brocantes actuellement….)

ils sont arrivés avec leurs bottes….mon père au moyen de gestes éloquents les invita a les retirer!….pour gagner l’étage….(mes mères en étaient malades!on craignaient les représailles)mais ils ont obtempéré sur le champ à sa demande….ils ne restèrent qu’une nuit…..mais ils laissèrent des traces…..nous avions dans le jardin un grand prunier….ils s’en gavèrent tellement qu’ils furent malades et ne se gènèrent pas pour vomir dans la cuvette….laissant le soin de nettoyer aux occupants….qui ne demandèrent pas mieux que de les voir déguerpir!…..

Et il y eut l’armistice…..soulazgement pour tous….il fallu ressortir le drapeau récupéré dans la cheminée….et le mettre  à la fenêtre….ensuiteil y eu l’arrivée des prisonniers au moins certains….car  tous ne revinrent pas!…..j’entendis au cours de certaines réunions parler « d’épuration »…..mais ce fut assez bref….et  dans notre petit pays….on ne tondit pas les femmes….se cotentant de montrer du doigt ,celles qui avaient couché avec les « boches »….

 

Une réponse à “7 La guerre”

  1. Marie dit :

    C’est terrifiant, cette intrusion jusque dans les maisons ! Je savais que les nazis avaient réquisitionné les belles demeures pour en faire leurs QG mais je ne savais pas qu’ils étaient allés chez l’habitant !!!

    Quand aux femmes… que ça me fait froid dans le dos, ces tontes organisées. Il y a eu beaucoup de montrées du doigt, dans le coin ?

Laisser un commentaire