6 Le magasin de gd mère A…..

Lorsque l’on est une petite fille malmenée par la vie….quel émerveillement  ce fùt de découvrir le magasin de gd mère A…..l’épicerie…..avec ses « mottes  » de beurre a détailler!les fromages ….idem……les étagères ou on trouvait les produits de toilette….La réclame était différente de celle d’aujourd’hui….je me souiviens en particulier d’une savonette de marque »Palmolive »qui se présentait sous un bel emballage de papier crépon vert….et dont la savonnette ,une fois développée.  était composé d’un morceau de bois!…..ce qui a  valu à ma gd mère une belle joute oratoire avec un Allemand qui voulait ABSOLUMENT acheter celle-ci!….usant de toute sa diplomatie ma gd mère l’a déshabiller devant lui….afin qu’il comprenne que celle-ci  n’était pas à vendre!!……

Je me souviens du petit Jésus de la crèche que nous mpettions sous la cloche a fromage tous les soirs….car il était fait en sucre et avait disparu plusieurs fois….croqué par les petites souris qui trouvait cela fort a leut goùt…..

Je me rapelle des périodes de comunion »solanelle »comme on le disait a l’époque….gd mère recevait doncles cierges destinés aux « communiants »….ils arrivaient dans une grande caisse en bois…a claire voie…..alors je commençait a me régaler!….d’abord le déballage qu’ils étaient beaus a regarder une fois debarassés du papier de soie qui les enveloppaient….puis il fallait les manier avec délicatesse car ils étaient fragiles….ils étaient ajourés et translucides……Pour le tenir dans la main une collerette de papier doré pour les filles et une d’argent pour les garçons…..ils étaient de toutes tailles et de différentes grosseurs….  du plus petit au plus gros   selon sa fortune!…..car bien entendu ils se vendaient…..une fois le déballage terminé gd mère les accrochaient au plafond du magasin et pour quelques jours seulement….on se balladait sous une voute  remplie de stalactites….malheureusement la durée en était très limitée 

Une réponse à “6 Le magasin de gd mère A…..”

  1. Marie dit :

    Je vois la scène… on aurait presque envie de découvrir le lieu avec l’oeil de la petite souris !

    Mais cette grand-mère, c’était la mère de ta deuxième mère, comme tu dis ?

Laisser un commentaire